Je veillerai sur toi

Genre : Album

Auteurs : Maria Loretta Giraldo et Nicoletta Bertelle

Synopsis : Pour découvrir le cycle de la vie tout en douceur Il était une fois, une toute petite graine dans un monde qui lui paraissait géant. Le Ciel, l’Eau et la Terre en prirent tant soin qu’un beau jour, elle devint assez grande pour elle aussi protéger les plus fragiles. Une histoire pleine de poésie sur le cycle de la Vie et une métaphore tout en douceur sur le cercle vertueux qui se crée quand chacun prend soin de ceux qui l’entourent.

Mon avis : Un petit album où on suit une petite graine de pomme passer par différents lieux. On retrouve beaucoup la phrase « je veillerai sur toi » dite non pas par des humains mais par le Soleil, L’eau, un arbre. Il y a donc une personnification de la nature. J’ai adoré les couleurs ainsi que les dessins. Vous retrouverez à la fin, une explication de comment planter des graines. Un petit album sympathique que l’on pourrait conseiller à des enfants en moyenne section ou grande section de maternelle mais également en CP.

Mitsuboshi colors

Nom du manga : Mitsuboshi Colors

Tomes en France : 1

Tomes au Japon : 8 (terminé)

Genre : shonen

Synopsis : YuiSaki et Kotoha forment les Colors ! Ensemble, elles protègent le quartier d’Ueno et la paix, résolvent les mystères et affrontent les monstres ! Mais leur mission n’est pas simple car certains veulent leur mettre des bâtons dans les roues, à commencer par Saitô le policier municipal, leur éternel rival. Pour lui, les Colors ne font que jouer… qu’ils sont bêtes ces adultes ! L’imagination et le jeu, c’est très sérieux !

Mon avis : Avant de commencer ce manga, je n’en avais jamais entendu parler. Il existe également un anime possédant le même nom que le manga. J’avoue j’ai craqué sur la couverture avec ces couleurs et ces petites filles. Côté histoire il n’y en a pas vraiment, les chapitres sont des petites scènes n’ayant pas de fil conducteur. Au niveau des personnages il y en a très peu, les trois petites filles ainsi qu’un policier. Mais on en reste là dans le premier tome. Le manga est mignon mais je n’achèterai pas la suite. Je n’ai pas vraiment accroché aux trois filles et l’humour n’a pas marché avec moi. Un peu de l’humour pipi caca au vu de l’âge des filles. Egalement pas de contexte à proprement parler. Par contre j’aime beaucoup la couverture avec les couleurs et également le dessin.

Ton corps t’appartient

Titre de l’album : Ton corps t’appartient

Auteurs : Lucia Serrano

Mon avis : Étant étudiante en Master et future enseignante en primaire, je m’intéresse de plus en plus aux albums jeunesses. J’ai trouvé sur le site de netgalley cet album jeunesse en lecture. Le titre m’a tout de suite intéressé. En effet, il est important de parler de consentement avec les enfants et dès leur plus jeune âge. En lisant cet album, j’ai remarqué que l’autrice abordait le corps nu des enfants en utilisant un vocabulaire vrai sans utiliser des mots enfantins tels que « zizi », « foufoune ». J’ai trouvé également très intéressant le schéma de l’organe féminin avec les bons mots de vocabulaire. J’aurai bien aimé qu’il y ait également un schéma pour les organes masculins. De plus, le consentement est abordé pour des choses simples tels qu’un bisou avec un proche ou bien un câlin. Même si l’enfant dit non, l’adulte doit respecter son non et ne pas le forcer. Je trouve que pas mal d’adultes forcent les enfants à embrasser des membres de leur famille, sans demander la permission auparavant. Je trouve un peu dommage qu’il n’y ait pas beaucoup de diversité en matière d’enfant. J’ai passé un agréable moment en lisant cet album.

Grand blue tome 1

Nom : Grand blue

Nombre de tomes : 10 toujours en cours au Japon

Genre : seinen

Synopsis : Pour son entrée à l’université, le jeune Iori emménage chez son oncle, propriétaire d’une boutique de plongée en bord de mer. Plein d’entrain pour cette nouvelle vie d’adulte qui commence, il n’était pas préparé à se faire recruter de force dans le club de plongée totalement désinhibé de sa fac, qui enchaîne les beuveries sans aucune retenue ! En plus de ça, Iori a peur de l’eau…

Mon avis : J’étais assez mitigée en lisant ce premier tome : des dessins de visages assez moches quand les personnages réagissent (sourire, en colère…), un humour porté sur l’alcool et sur la mode « on se met tous à poil ». J’ai quand même continué pour voir si le manga était toujours porté sur l’alcool. Par contre j’avoue que en dehors de l’humour alcool et porté sur le « nu », j’ai bien aimé l’humour « débile ». Je suis assez bon public sauf pour l’humour porté sur le sexe et pouvant toucher des personnes d’autres cultures, ou de différentes orientations sexuelles. Je suis également assez déçue sur le fait que la plongée soit en arrière plan. Ce n’est pas un manga sur la plongée mais plus humoristique.

C’est lundi que lisez vous (5)

Semaine du 25 au 1er mai 2022

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

Très petite semaine avec deux lectures mangas : Kageki Shojo qui est un shojo paru aux éditions noeve grafx et Midnight Rain, un yaoi one shot paru aux éditions taifu comics. Vous pourrez trouver sur mon blog deux petits avis.

Que suis-je en train de lire ?

Que vais-je lire ?

Midnight Rain

Titre : Midnight Rain

Auteur : CTK

éditeur :  Taifu comics

Année de parution : 2020

Nombre de tomes : One shot

Genre : Yaoi

TW : Relations sexuelles homosexuelles non consenties (au début début du manga), violence physique

Synopsis : Ethan lutte depuis des années pour rembourser des dettes et vit pauvrement dans un petit appartement décrépit. Un jour, à la laverie du coin, il rencontre Mike, un homme farouche habitué aux combats de rue. Peu après, alors qu’Ethan se décide à abandonner la vie, Mike frappe à sa porte, gravement blessé, avant de s’évanouir dans ses bras.

Mon avis : J’ai beaucoup apprécié le dessin de la couverture ainsi que de la page couleur mais je suis plus mitigée en ce qui concerne les dessins dans le manga. Je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages qui sont au nombre de trois et j’ai eu beaucoup de mal en ce qui concerne le premier rapport sexuel j’ai eu beaucoup de mal, n’étant pas consenti. Un manga beaucoup trop court (one shot)

Kageki Shojo

Nom : Kageki Shojo

Auteur :  Kumiko Saiki 

Nombre de tomes : One shot

Editeur : Noeve Grafx

Genre : Shojo

TW : Anorexie, Abus sexuel sur mineur (mais n’est pas montré)

Synopsis : L’académie Kôka Kageki, dédiée à la comédie musicale, est sélective, prestigieuse et exigeante. Elle n’admet que des jeunes femmes qu’elle forme à jouer des rôles féminins ou masculins. Ai Narada, ancienne idol désabusée, intègre cette prestigieuse école et y fait la connaissance de Sarasa Watanabe, adolescente enjouée et surmotivée, qui rêve d’incarner un jour la fameuse Lady Oscar…

Mon Avis : : J’ai testé ce prequel (une suite va sortir chez le même éditeur dans peu de temps) car j’en entendait beaucoup parler. Il y a également un anime que je n’ai pas vu. J’ai mis quelques temps à terminer ce manga de par sa longueur. Je n’ai pas spécialement apprécié les dessins que je trouve un petit peu vieux mais j’ai beaucoup apprécié le thème que je ne connaissais pas du tout. J’ai apprécié le personnage de Sarasa qui est très enjouée par rapport au personnage de Ai qui est plus réservée et qui a une peur des hommes depuis un jour fatidique (TW : abus sur mineur). On suit également un fan de Ai dont la jeune femme va commencer à « apprécier ». On suit également toutes les dérives de ce genre d’école sélectives (TW : anorexie). J’ai bien envie de tester l’anime.

Eyeshield 21


Titre : Eyeshield 21

Auteurs : Riichiro Inagaki et Yusuke Murata

éditeur : Glénat

Année de parution (pour le tome 1) : 2005

Nombre de tomes : 37 (terminé)

Synopsis : Difficile de se faire respecter quand on est depuis toujours le souffre-douleur de ses camarades ! Sena le sait bien, lui qui est constamment chargé de faire le « coursier » pour tous ceux qui le briment. Pour cette rentrée scolaire, Sena veut tourner la page et se décide à rentrer dans un club. Malheureusement pour lui, il croise le chemin de Hiruma, le responsable du club de football américain, un être psychotique prêt à toutes les combines pour faire rentrer des joueurs dans son club. Lorsqu’il découvre que Sena est doté d’un jeu de jambe hors du commun, il décide de jeter son dévolu sur le pauvre garçon. Et ils n’ont pas intérêt à tarder de recruter les onze autres joueurs manquants pour former une équipe, car le début du championnat inter lycéen débute… dans 24 heures !

Mon avis

Tome 1

Un manga de sport sorti et terminé depuis déjà quelques années. Je ne suis de base pas vraiment le publique ciblé par les mangas de sport (je ne suis également que Haikyu les as du volet) mais je me suis dit ; et pourquoi pas ? Avant de tester le manga je regardait quelques épisodes de l’anime par ci par là à la télé (l’anime est terminé bien avant le manga, je ne vous le conseille donc pas si vous souhaitez vous lancer). J’avais bien apprécié mais j’ai arrêté de m’y intéresser pendant quelques années. Je vous avoue que je ne me souviens plus ce qui m’a relancé à m’intéresser à l’œuvre. Actuellement j’ai 22 tomes sur 37 tomes de sortis (et bien sur je ne suis pas du tout à jour niveau lecture du manga). Parlons maintenant du manga en lui-même : nous suivons Sena, un jeune homme entrant tout juste au lycée, dans un lycée privé avec son amie d’enfance Mamori. C’est alors qu’il se fait enlever par un personnage assez excentrique qui le fera entrer dans le club de football américain. Dans ce premier tome nous suivons quelques personnages dont Sena le personnage principal du manga, Mamori que l’on voit assez peu dans ce premier tome mais qui est très « maman poule » avec Sena, Hiruma, un personnage assez excentrique, Kurita, un personnage adorable ainsi que d’autres personnages secondaire et deux personnages que l’on va croiser dans les derniers chapitres de ce tome 1 que l’on verra dans les tomes suivants et qui auront un rôle important (ayant feuilleté les tomes suivants). J’ai beaucoup apprécié les dessins même si ceux-ci sont assez simple mais tout particulièrement les moments où le personnage de Sena entre en jeu comme par exemple dans le seul match dans ce tome 1. N’y connaissant rien au sport de football américain, les personnages expliquent tout au long du manga les règles et petit à petit au fil des tomes les différents rôles pendant les matchs. Je vous le conseille si vous souhaitez commencer un manga de sport même si le nombre de tomes peut faire peur. Vous pouvez tester l’anime si vous le souhaitez même si celui-ci est terminé, n’ayant pas de fin comme le manga.